Aller au contenu

Les Y'a Nos Styles - Une seule limite, votre imaginaire !

Du 01 Janvier au 18 Octobre Ce spectacle a déjà eu lieu

DURÉE: 2h00
SALLE : Nicole Calfan
TARIFS :
  • 18.00 €
  • 15.00 €
  • 9.00 €
  • 12.00 €
Spectacle novateur, énergique et délirant qui combine ingéniosité visuelle (mime, danse, acrobatie), bruitage live avec micro et d'un humour très cartoon... Le cocktail est explosif!
Course de voiture, combat de Jedi, conte de fée, duel de cowboys, se battre contre une mouche,
course avec une grand-mère, etc...
Vous vous rappelez de l'époque où vous étiez petit et que 
par la simple force de l'imaginaire vous pouviez être n'importe où, 
faire n'importe quoi ou mieux devenir n'importe qui ? 
Non ? Moi non plus ! Les Y'a Nos Styles, eux oui !  
Spectacle novateur, énergique et délirant qui combine ingéniosité visuelle (mime, danse, acrobatie), bruitage live avec micro et de l’humour... Le cocktail est explosif!
D'un côté il y a Anthony, drôle et musclé, de l'autre Indiaye juste drôle… mais une chose est sûre c'est qu'avec qu'eux y'a du style.
De véritables athlètes de la scène, ils libèrent une énergie communicative qui électrise le public toutes générations confondues! Ils font tout en direct, leurs bruitages, leurs cascades et même leurs délires. Ils ont créé leur propre univers cartoon où tout est imaginaire... et là tout devient possible ! Ils n'ont qu'une seule limite, votre imaginaire !
Mais la meilleure façon de comprendre les Y'a Nos Styles c'est de voir le spectacle par vous-même.

Mise en scène: Anthony Figueiredo et Indiaye Zami

Avec: Anthony Figueiredo et Indiaye Zami


1ère Partie : Camille Feist - Chansons à la cocotte minute


Camille Feist -chant-

Léa Sourisse -piano-


J'écris la vie que je m'invente, il m'est d'avis que je l'évente...   
Je note en mots mes illusions, je mets en notes mes déceptions.   
Je veux croire en ce que j'écris, je crie mes déboires sans un bruit.   
Je chante nue dans ma salle de bain, je suis pudique micro en main.   
il est aisé de tout coucher, sur le papier, tout dévoiler.   
Parfois je ne voudrai pas être, la fille qui se cache dans mes lettres...   
j'écris quand je n'ai plus les mots, pour reformuler mon chaos.


quelle source de satisfaction, quand les mots tuent la frustration...